Le département MMI

Les matières

Les matières dans le département Métiers du Multimédia et de l’Internet sont très diverses ! Comme dans tous les DUT, elles sont divisées en UE. Les UE, en gros, c’est un groupe de matières regroupées par thème. Cela te permet de ne pas reprendre les études à 0 si tu décides d’en changer. Par exemple, si tu as validé, à chaque semestre, tes UE de sciences, tu pourras peut être reprendre des études de sciences en deuxième année directement ! Les UE que l’on peut distinguer, les autres étudiants sont tous assez d’accord avec ça, c’est une partie artistique / pratique, et une partie scientifique / théorique.

Bref, il faut savoir que le département MMI se décompose en 4 pôles : Infographie, Audiovisuel, Communication, et Programmation. Si ça vous intéresse, je vous explique les matières plus en détail en dessous.

En tout, 7 enseignants et professionnels sont venus nous enseigner ces matières, sur les deux années de DUT.

  • Esthétique : Un cours où l’on va apprendre l’histoire de l’art, quelles couleurs se marient bien ensemble… On y a aussi appris la création de logo, adapté à une entreprise en particulier. Nous avons aussi dessiné lors de ces cours, en apprenant des techniques de dessin. Inutile de savoir dessiner. Peut être que c’était juste un coup de chance, mais en 2018 nous avons été visiter un musée d’art contemporain.

  • Infographie : Ici, cela dépend des enseignants qui interviennent. Nous avons appris à faire des affiches principalement, mais aussi des visuels sur Photoshop, Indesign, Illustrator… Ici encore, on apprend tout de A à Z donc pas de panique ! On a même fait des visuels animés, avec AfterEffects, en flat design notamment. 

Si vous choisissez ce parcours en spécialité au S4, vous y ferez des visuels pour de vraies entreprises ou des collectivités.

Le DUT MMI est le seul pour l’instant à proposer des cours d’audiovisuel. Cela correspond à plusieurs types d’apprentissage. Deux enseignants passionnés du métier nous ont fait cours tout au long des deux ans.

  • Il y a des cours théoriques, dans lesquels on apprend par exemple comment filmer proprement une interview, quel matériel utiliser, sur quel fond, avec quel mariage de couleurs…. et aussi comment faire de belles prises de son.

  • Il y a des cours de scénarisation, où l’n va créer une histoire et la retranscrire au mieux en script / storyboard afin de la la tourner au mieux.

  • Des exercices de tournage, où l’on a vraiment la caméra dans les mains, où on se partage les tâches entre lumières, costumes, cadrage, maquillage, jeu d’acteur…

  • Des cours de post-production, qui consistent à monter des réalisations, en audio et vidéo, sur des logiciels de montage. On nous y apprend à faire un générique et diverses sortes de « cut ».

Si vous choisissez ce parcours en spécialité au S4, vous y ferez de la 3D et des animations en motion design.

En communication c’est pareil. Même si la matière principale est théorie infocom, on va avoir plein de matières qui gravitent autour de celle-ci :

  • Communication audio : Un cours sur la prise de son, globalement, et sur comment communiquer sans les mots.

  • Théorie infocom : En gros, c’est de l’histoire. L’histoire des sociétés, des médias, de la communication… Ces cours sont beaucoup évalués à l’oral.

  • Expression écrite et orale : On va apprendre à s’exprimer, mais aussi à entourlouper les autres, notamment avec le langage corporel. On apprend à se connaître et à définir les profils « type » des gens qui nous entourent pour savoir comment y réagir. On a eu également des cours d’improvisation, avec de petites pièces de théâtre.

  • Expression et communication : Un cours où l’on va apprendre vraiment tout pour être embauché facilement. Maîtrise des réseaux sociaux, conseils pour le CV, l’entretien d’embauche et la lettre de motivation.

Si vous choisissez ce parcours en spécialité au S4, vous travaillerez sur des  analyses systémiques et stratégiques pour comprendre les objectifs des personnes et entreprises, vous ferez du management et apprendrez à donner un cours.

Il ne faut pas négliger cette partie de la formation ! Trop souvent les étudiants se découragent parce qu’ils avaient oublié cette partie du programme :

  • PHP – Apprendre le langage basique pour effectuer de petits codes de calculs, pour le web, et les bases de données, couplé au SQL.

  • JavaScript – Coder de petits jeux et des animations pour le web.

  • HTML et CSS – Simplement pour faire des pages web.

  • CMS – ça c’est les cours qui permettent de faire du WordPress et autres moyens pour faire des sites web. C’est assez poussé quand même, on rentre dans le code sans s’en tenir aux principales fonctionnalités.

Si vous choisissez ce parcours en spécialité au S4, vous y apprendrez la conception de jeux avec phaser et Unity, javascript et C#.

  • Marketing : Marketing et son histoire, pour le web, les entreprises et son propre compte.

  • Droit : Ici on va apprendre le droit des entreprises, comment s’y prendre pour reprendre ou monter son entreprise. Il y aura aussi le droit des oeuvres : comment protéger sa propriété intellectuelle, et caetera.

  • PPP : Des cours assez divers, relatifs au département MMI : créer un jeu, des activités, en rapport avec la formation. Il y a aussi des cours pour apprendre à chercher son stage de fin d’année.

  • Gestion de projet : On y apprend à gérer un projet, notamment notre projet tuteuré.

  • Culture scientifique : Des cours de base de maths, physique, et les bases de la programmation.

  • Langues : Cours d’anglais, originaux et parfois qui se raccrochent avec d’autres matières comme l’infographie. Il y a aussi des cours, au choix, d’espagnol, allemand, et italien.


  • Réseaux : Et oui parce que quand on fait de l’informatique, c’est toujours bien de savoir ce qu’est internet et comment fonctionne un routeur.

La notation

C’est quand même intéressant quand on intègre une formation de savoir comment on va être évalué. Alors en MMI, il s’agit d’un contrôle continu mais… Pas totalement. En fait on est évalué au cours des matières, et aussi à la fin des matières avec un « vrai » contrôle sur table ou un exposé. Le truc, c’est qu’on a des matières qui vont se terminer en 3 semaines, pour laisser place à une autre matière ou à la même matière avec un autre enseignant. Donc on est évalué tout le long de la matière avec des devoirs sur table, TP, rendus divers et variés (exposé, vidéo, affiche…). Sauf que toutes les matières doivent se terminer avant d’attaquer le semestre suivant, c’est-à-dire en début janvier / juin. Et là, c’est la semaine festival de rendus et de partiels.

Comme je l’ai déjà signalé, les cours sont séparés en deux UE. Il suffit d’avoir au moins 8 dans chacun d’entre eux, et 10 de moyenne au minimum pour passer au semestre suivant. Si c’est un peu juste, tu pourras te rattraper sur celui d’après. Les notes sont disponibles ici : https://www.iutbeziers.fr/scodoc/scodoc.php.

L'organisation

Pour s’organiser avant de rentrer en MMI, il y a deux/trois choses à savoir. Déjà, n’aie pas peur des cours d’audiovisuel ; du matériel te sera prêté par l’IUT pour les cours et les projets.

Ensuite, personnellement on m’avait conseillé d’avoir un ordinateur fixe chez moi parce qu’au final, il y a déjà des postes à l’IUT. Oui c’est bien d’avoir un gros PC tout ça, mais quand même, j’ai parfois regretté de ne pas avoir un ordinateur portable performant. Des fois, les logiciels ou les données des ordinateurs de l’IUT ne sont pas assez satisfaisants par rapport à tes attentes. Mais le matériel de l’IUT est quand même globalement bien adapté.

Concernant l’organisation du travail, on ne va pas se mentir, le rythme n’est pas non plus insurmontable. C’est globalement la même charge de travail qu’en terminale sauf que là, tu as choisi MMI spécifiquement donc normalement ça te plaît. Par contre attention à ne pas laisser le travail s’accumuler ! Comme on a des délais plutôt longs pour certains projets, s’y prendre la veille c’est déjà trop tard.

La vie en MMI

Le festival MMI

En gros le festival MMI, c’est un concours où tu déposes tes oeuvres (vidéo, affiche, son, jeu, site…) comme tous les autres MMI de France. Un jury va essayer de vous départager et on va ensuite voter pour la meilleur oeuvre MMI de France !

(il y a des prix à gagner)

Le weekend du fantastique

C’est un événement de l’IUT de Béziers partiellement organisé par les étudiants. Il s’agit de créer des courts-métrages sur le thème du fantastique, de faire la com de l’événement…

Le marathon MMI

Cet événement se produit en mi janvier, et consiste à répondre à une demande d’une réelle entreprise en 1 semaine. MMI premières et deuxièmes années vont se regrouper et réaliser une affiche, une vidéo et un site web en seulement quelques jours. C’est noté, avec un faible coefficient, et c’est très professionnalisant.

(il y a des prix à gagner aussi)

Les projets tuteurés

Un projet, un groupe, un semestre, un commanditaire, un oral… Ces projets sont très variés, cela va de la webTV de l’IUT à la promotion de la médiathèque en passant par des shootings photos ou encore la création du site de réservation du matériel.

Le stage

Au semestre 4, en MMI, on doit faire un stage de minimum 10 semaines en entreprise. Là encore ce sera des missions plus ou moins variées pour conclure la formation. Le coefficient est assez énorme.

Les bonnes adresses

Se loger

Pour vous loger, vous pouvez aller voir sur leboncoin, ou chercher dans les résidences du Palo Alto, Quartier Latin et Zenitude mais ce sera plus cher.

Faire ses courses

Pour les courses, vous avez un Casino sur les Allées Paul Riquet, donc tout près. Il y a aussi des Carrefour City, un Utile, et le marché alimentaire le mercredi et le samedi matin. Je vous conseille vivement le magasin en vrac M’Y Vrac car il est plein de produits variés, il est écoresponsable, souvent bio, et pas vraiment plus cher qu’ailleurs !

Se nourrir

Pour manger le midi, on a un restaurant universitaire un peu plus loin, entre la fac et l’IUT. Les repas sont à 3,25€ si vous vous faites la carte du RU. Les choix sont très peu variés, surtout sur les légumes, mais bon. Vous avez aussi une boulangerie en face de l’IUT, à côté de la pizzeria PPP, un Utile et un Carrefour City. Nous, on aime beaucoup la pizzeria Allo’thentic. C’est un poil plus loin, mais pour 5€ tu as une pizza complète, celle que tu veux, avec une canette offerte. A consommer avec modération 🙂

Se déplacer

N’hésitez pas à vous déplacer en bus, la carte 10 trajets est à seulement 3€ pour les bus de ville Beemob !

Sortir

Ok, Béziers, c’est pas la plus grande ville étudiante, mais franchement, c’est largement suffisant. Tu trouveras un escape game, un laser game, un cinéma, un grand centre commercial, un bowling… Il y a aussi un tout nouveau magasin, une ludik boutik à côté du palais des congrès, où vous pouvez acheter des jeux, mais aussi y jouer !

Les bars

Concernant les bars, les étudiants MMI aiment particulièrement le Bar Joe, la Suite, le 2, et le O’Sully, qui se trouvent tous assez proches de l’IUT. Il y a également une boite : l’Usine à gaz.

Marianne Michel, étudiante  de deuxième année en DUT MMI. Promotion 2017 – 2019.

Laisser un commentaire

Fermer le menu